Anne Quélennec / Cabinet Quélennec

Psychologue diplômée en Psychologie sociale et consultations psycho-sociologiques (diplômée de l'Institut de Psychologie et Sociologie Appliquées, I.P.S.A, U.C.O), spécialisée en psychologie du travail, ressources humaines et en gestion des Potentiels. N°ADELI: 29 93 0488 1

Avant la création du Cabinet en 2009: 6 ans d’expérience en ressources humaines, notamment auprès du groupe Club Med et du groupe Safran (Sagem Communications).

Interventions dans de nombreux secteurs : Banque finance, Industrie, Assurances, Distribution, Mode, Communications, Fonction publique d'Etat, hospitalière et territoriale, Etablissements scolaires, Associations.

De sa formation en psychologie du travail, Anne Quélennec tire une approche centrée sur l’individu et son parcours, en essayant de comprendre les atouts et les faiblesses de la personne face à un monde très codifié et en pleine mutation.
De son expérience dans des grands groupes français, elle apporte une connaissance concrète du monde de l’entreprise, ses enjeux, ses critères, son fonctionnement.

Anne Quélennec est également professeur associé à l'Université de Brest où elle accompagne les étudiants de licence et de master en psychologie sociale.





L'activité du psychologue du travail est sous-tendue par deux textes fondamentaux sur lesquels s'appuie la pratique:

Anne Quélennec est enregistrée en tant qu'intervenante en prévention des risques professionnels (IPRP) auprès de la DIrection REgionale de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi de Bretagne (DIRECCTE).

Le Cabinet Quélennec a pour but de créer un pont entre le Marché de l’Emploi et chacun de ses acteurs: le lycéen ou l’étudiant qui prépare son avenir, le salarié qui cherche à évoluer ou à mieux vivre son quotidien, le chômeur qui souhaite optimiser sa recherche, l’employeur qui désire de l’aide dans sa gestion des Ressources Humaines.

Un psychologue du travail n'est pas un psychologue "clinicien": il n'y a ni divan, ni long travail psychanalytique. Si vie privée et vie professionnelle sont souvent imbriquées, il ne sera pas nécessaire de faire remonter des souvenirs douloureux. Les séances se font en face à face, se construisent autour de votre carrière vécue ou à venir, sur une période plus ou moins courte selon votre besoin.